Conscience et Renouveau

Conscience et Renouveau

Des lignes et des rimes


Présent à son présent

cinemagraph-voyage-alberta-canada-04.gif

 

Le passé s’efface, place au présent.

Le futur n’existe pas si ce n’est au présent.

Ce moment si important,

Est-ce que tu le sens ?

 

Plus de pensées, plus de jugements.

Comme à travers les yeux d’un enfant,

L’observation  de ce moment,

Sans l’analyse des sentiments.

 

Le bien-être à l’état pur face à cet engagement

D’oublier le futur pour ne penser qu’au présent.

Maintenu en conscience par la félicité de cet instant,

Faire disparaître tout ce qui n’est pas dans le moment présent.

 

L’homme qui instaure le temps,

défini par des heures, des cycles, des évènements.

N’a-t-il pas compris enfin maintenant

Que seul subsiste cet instantané fulgurant ?

 

L’ancien est déjà terminé dans ce jeu persistant,

Le nouveau, pas encore arrivé, au sein de cet actuel existant.

Renaître à nous-même et se réinventer constamment

Dans cette suite d’instants additionnés au présent.

 

Comprends-tu la chance de tout être vivant

De pouvoir vivre sa vie juste dans un instant ?

Comprends-tu ta chance en ce jour imminent

De magnifier ta vie dans le moment présent ?

 

 

Prénom - Edited.jpg


05/11/2017
0 Poster un commentaire

Illumination

giphy.gif

 

Petite étincelle de vie enfouie à l’intérieur,

Bien caché tout au fond du coeur.

Un soubresaut de feu qui jaillit de la nuit,

Il est temps de laisser éclore la vérité infinie.

 

Tapis dans l’ombre à se jouer de moi,

La peur est là, en tout endroit.

Sournoise, elle tapisse l’esprit étroit,

Possession illégale d’une marginale sans foi ni loi.

 

La lumière que je porte sera toujours plus forte que toi.

Ma foi me guidera afin que je ne me perde pas.

L’Univers est avec moi et plus rien ne surviendra,

Car l’étincelle éternelle à jamais brillera.

 

N’aie plus peur petit enfant, ton esprit veille sur toi,

Il ne t’abandonnera pas, crois-moi !

L’éternité te conduira vers ta clarté,

Afin que désormais tu saches ce que signifie “aimer”.

 

Ouvre-toi à la Vie, ouvre-toi à l’Amour,

L’inconditionnel est présent ici et en tout temps.

La prochaine page s’écrit maintenant, à toi de prendre les devants.

Afin que la perfection se montre au jour, rayonne à ton tour.

 

 

Prénom - Edited.jpg


05/11/2017
0 Poster un commentaire

Volupté

HD Volupté 65x54 cm.jpg

 

Une caresse, une tendresse,

Ébahie par tant d’ivresse,

Comme un voile sur ma peau,

Tu m’as marquée de ton sceau.

 

Sens tourmentés,

Chaleur diffuse,

Conscience ébranlée,

Mon coeur qui fuse.

 

Voici l’éveil,

Sans nul autre pareil,

Mental en veille

Au pays des merveilles.

 

Les corps qui se domptent,

Le feu qui s’embrase,

Sensations inouïes

Des amants en folie.

 

Plus de mots, plus de paroles,

Arrêt de la course folle.

Retour à la réalité, changement de décor,

Passage obligé pour le repos des corps.

 

 

Prénom - Edited.jpg


05/11/2017
0 Poster un commentaire

Lumière de vie

manque-de-soleil.jpg

 

Il est là avec son éclatante splendeur,

Bien ancré au-dessus de nos têtes.

Au milieu du bleu azur, tout en fête,

Il veille sur nous de sa hauteur.

 

Voilé par les nuages,

Il reste bien sage,

Lançant ses bras à travers le voilage

Pour nous enlacer avec courage.

 

L’eau coule, plus de lumière.
Adieu, adieu, ma belle sphère.

Mais non ! caché mais pas perdu,

sèche, sèche ces coulées impromptues.

 

Tout noir, j’ai le cafard.

Des points lumineux racontent ton histoire.

De l’autre côté tu nous a laissé,

À demain pour une nouvelle journée.

 

Ciel gris, noir ou bleu,

Toujours présent le bienheureux.

À nos côtés tu resteras,

Nous qui avons tant besoin de toi.

 

 

 

Prénom - Edited.jpg


05/11/2017
0 Poster un commentaire

Dilemme

970x301-ct.jpg

 

 

Je sens la présence,

Et toujours cette absence.
Je suis ici,

Et pourtant je suis partie.

 

Vivre entre deux mondes,

L’exclusion qui entre en trombe.
Vouloir être ailleurs,

Où l’on voit le meilleur.

 

Vouloir être ici

Pour vivre ici.
Dilemme éternel de ceux qui ressentent,

Problème quotidien face à la compréhension absente.

 

Peut-on quand même accéder au bonheur ?

Peut-on quand même aller vers des jours meilleurs ?

Etat d’esprit idéal, libération totale,

Pour susciter l’illumination ancestrale.

 

Redevenir l’être qui s’est perdu en chemin,

Assumer sa vie, assumer son destin,

Afin que “soi-même” ne rime plus avec “problème”.

A l’aube d’un jour nouveau, point de dilemme.

 

Apprendre à être soi dans ce monde figé,

Dans ce trou béant si difficile à combler

Et pourtant Ô combien parfait dans sa beauté,

Et si étrange parfois dans sa simplicité.

 

Vivre deux vies à longueur de journées,

Celle que l’on doit et celle que l’on aimerait.

Peut-on être complet divisé en deux ?

Peut-on être satisfait d’une existence partagée ?

 

Mais l’essentiel est là, autour de moi.
Amour, présence, rires d’enfants, candeur.

Soustraire à la tristesse cette part de bonheur,

Afin de faire renaître à la paix la profondeur de son moi.

 

Prépare-toi mon coeur, ces deux vies n’en sont qu’une.

Prépare-toi mon coeur à sortir de la brume.

L’extérieur est présent mais sans aucun pouvoir.

L’intérieur apparaît pour faire face au miroir.

Va t'en tristesse, retourne au placard.

Vivre c’est accepter, aimer et croire.

Je jette mes peurs et tous mes problèmes,

La vie est là, Adieu dilemme !

 

 

Prénom - Edited.jpg

 



0 Poster un commentaire